Le CSE remplace les "Délégués du Personnel", le "Comité d'Entreprise" et le "Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de travail"
Depuis février 2019, plus de 40 sessions de formation et près de 300 élus au CSE formés
préfecture.png
                 dispose, depuis février 2019 des agréments requis pour assurer ces deux formations.
Les références légales :
Selon l’article L. 2315-63 du code du travail, « dans les entreprises d'au moins cinquante salariés, les membres titulaires du comité social et économique élus pour la première fois bénéficient, dans les conditions et limites prévues à l'article L. 2145-11, d'un stage de formation économique d'une durée maximale de cinq jours.       pour les CSE des entreprises de + 50 salariés ! 
Selon l’article L. 2315-18, « Les membres de la délégation du personnel du comité social et économique et le référent prévu au dernier alinéa de l'article L 2314-1 bénéficient de la formation nécessaire à l'exercice de leurs missions en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail prévues au chapitre II du présent titre, dans des conditions déterminées par décret en Conseil d'Etat."        pour TOUS les CSE quel que soit l'effectif de l'entreprise ! 
J'assure ces 2 formations en "Intra", pour les élus au CSE des structures de plus de 50 salariés fin de proposer une prestation spécifique à chacun.
J'organise des sessions ponctuelles en "inter" pour la formation SST de 3 jours pour les élus au CSE des structures de moins de 50 salariés
Échangeons d'abord sur votre structure, le profil des élus au CSE et accordons-nous sur la meilleure organisation possible.

Améliorer les pratiques RH, c’est aussi améliorer le dialogue social.

Forte de son expérience développée auprès des élus au CSE, et des dirigeants de structures, ENVOL RH est référencé par l’INTEFP, l’Institut national du travail et de la formation professionnelle, établissement sous tutelle du ministre chargé du travail, pour assurer les « FORMATIONS COMMUNES ».

Aider les parties prenantes au dialogue social à prendre conscience et connaissance des intérêts et positions de chacun,

et de mener l’ensemble des participants

vers de meilleures pratiques de négociation.

Pour les salariés, le suivi d’une formation commune peut s’effectuer soit dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise, soit dans le cadre du congé de formation économique, sociale et syndicale.

Pour les employeurs, cette formation peut être prise en charge par les fonds d’assurance formation de non-salariés ou par les OCPO compétents dans les cas prévus par le décret n° 2017-714 du 2 mai 2017.

Un dispositif innovant qui consiste à mettre en présence des représentants des employeurs et des représentants des salariés au cours d’une session de formation

Organiser pour les représentants du personnel élus au CSE la formation « santé, sécurité et les conditions de travail » et/ou la formation « économique et sociale », c’est leur permettre d’acquérir les connaissances sur les attributions du CSE, son fonctionnement, leurs moyens d’actions, leurs droits et leurs devoirs.

Organiser et participer à «une FORMATION COMMUNE »  conformément au cahier des charges défini par l’INTEFP, c’est améliorer les pratiques du dialogue social pour contribuer au mieux-être dans l’entreprise, au climat social, au « S » de RSE, et donc à la performance globale de la structure.

tél : 06.82.51.08.93

mail : helene.blanlot@envolrh.fr

​© 2016 par ENVOL RH Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now